Actualité

Nathalie Menet rejoint l’équipe Ensembll

En 2021, l’équipe Ensembll a connu des évolutions ! Nous sommes heureux de vous présenter Nathalie Menet, qui nous a rejoint le 1er septembre, en tant que chargée de développement de projets.

Quel est ton parcours ? 

On peut dire que j’ai eu plusieurs vies professionnelles ! Après le bac, j’ai d’abord évolué dans le milieu artistique. J’étais vidéaste pour le spectacle vivant entre 1997 et 2007. Pendant 10 ans, j’ai aussi appris à animer des ateliers vidéos auprès de différents publics  : professionnels, habitants, étudiants… En animant les ateliers, nous étions déjà dans une démarche de « faire avec » les publics. En 2003-2004, j’ai suivi une formation en médiation artistique et animation des processus de créativité. C’est à partir de là que mon activité a complètement basculé du côté de l’animation et la facilitation d’ateliers collectifs. 

En 2007-2008, j’ai souhaité reprendre des études en « management des organisations » pour asseoir ma connaissance dans l’animation et l’accompagnement. Cette expérience m’a permis de rencontrer l’univers de l’entreprise. Je me suis appuyée sur ce que j’avais déjà fait depuis plusieurs années : accompagner des personnes à travailler ensemble. J’ai ensuite poursuivi sur cette voie en tant qu’indépendante facilitatrice consultante pour la conduite du changement. J’ai proposé mes services à des entreprises dont le besoin était de faire évoluer leur façon de travailler, d’être plus créatif dans la résolution de leurs problèmes, de pouvoir innover avec des méthodes différentes.

En 2018-2020, j’ai à nouveau repris des études en suivant un Master 2 « Prospective, innovation, transformation des organisations ». Cela a été pour moi l’occasion de relire mon parcours, de prendre de la hauteur sur ma pratique et, surtout, de sédimenter tout ce que j’avais fait. Après ce master, j’ai souhaité ouvrir un nouveau chapitre professionnel en intégrant l’équipe Ensembll, avec comme bagage tout ce parcours fait d’expériences terrains et nourrie par des formations plus théoriques.

Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à postuler ? 

Je connais l’écosystème de la Catho depuis 2014 : j’ai travaillé en tant qu’intervenante chargée de cours pour différentes écoles : ESPAS, ESTICE, la FGES, JUNIA-ISEN. C’est une grande université que j’ai toujours trouvé innovante, avec beaucoup d’audace, des valeurs fortes et des projets foisonnants qui infusent dans toutes les formations. J’avais également besoin et envie de m’engager sur des projets de plus long terme. En tant qu’indépendante, j’étais un peu frustrée d’impulser des projets de transformation et d’innovation mais de ne pas travailler sur le temps long pour satisfaire mon envie de m’y engager plus durablement et profondément. Ensembll est une sorte de « mouton à 5 pattes » dans lequel je me sens à l’aise car la façon de faire est proche de ce que je faisais déjà. Il y a également le confort d’être salariée : c’est une vraie nouveauté pour moi !

Quelle est ta fonction dans l’équipe Ensembll ?  

Je suis chargée de développement de projets : c’est une mission transversale car elle rassemble les trois rôles du manager de Living Lab (facilitateur consultant ; formateur tuteur ; praticien chercheur). Je peux être amenée à intervenir sur différents projets en lien avec les trois postures du manager de Living Lab. J’accompagne des projets étudiants en dehors de leur cadre classique de formation sur des projets de terrain. J’ai également gardé des interventions en tant que chargée de cours. Je suis rattachée physiquement au Lab Humanicité où je participe à la vie quotidienne du lieu. Je contribue à la stratégie de l’équipe qui a pour objet de pratiquer et d’enrichir la démarche Living Lab. Je suis d’ailleurs heureuse de participer à la formation « Créer, piloter et animer un Living Lab », qui me permet d’apprendre cette méthodologie qui m’est familière mais que j’ai à approfondir.

Qu’est-ce qui te motive, te pousse à te lever le matin pour venir travailler ?  

Ce que l’on fait a du sens. J’ai le sentiment de participer à répondre aux enjeux du 21ème siècle, en termes de transformations et de transitions nécessaires à opérer, ainsi que d’œuvrer aux enjeux concernant le futur de l’éducation supérieure. C’est important pour moi de pouvoir accompagner ou contribuer à accompagner les étudiants, ainsi que des collectifs et des organisations, dans la compréhension de notre monde complexe, dans des façons de travailler qui leur permettront de mieux l’appréhender, de trouver des solutions, de se transformer, d’innover,… L’innovation est en effet également quelque chose qui me motive beaucoup.